CONSTRUIRE BORDEAUX AU XVIIIe SIÈCLE


Nouveau

CONSTRUIRE BORDEAUX AU XVIIIe SIÈCLE

Référence: société archéologique de Bordeaux

En stock
Expédition possible sous 3 jours

CONSTRUIRE BORDEAUX AU XVIIIe SIÈCLE
39,00
Poids du colis: 3 300 g


Modes de livraison possibles: A récupérer en point de vente, Colissimo France, international 1

La saga de la famille Laclotte – ses péripéties, ses chantiers et ses réalisations- est la preuve qu’on n’a pas encore tout dit sur le Bordeaux du XVIIIe siècle.

 Étienne, Michel et Jean Laclotte appartiennent à une famille qui occupe au milieu du XVIIIe siècle une place dominante dans la corporation des maîtres maçons de Bordeaux. À partir de 1761 ils exercent en société les professions d’architecte et entrepreneur.

Héritiers de leurs charges d’architectes des chapitres de la cathédrale et de la collégiale Saint-Seurin, ils travaillent pour la plupart des institutions charitables et d’enseignement de la ville, ainsi que pour nombre des parlementaires et grands négociants qui administrent ces institutions. Pour ces personnages ils édifient des hôtels, des maisons en ville et à la campagne ; ils les aident à valoriser leurs fonds urbains en menant à bien la réalisation de plusieurs lotissements, essentiellement dans le faubourg Saint-Seurin. Des amitiés leur permettent également de travailler pour le milieu protestant du négoce. Pour leur propre compte ils conduisent de multiples opérations immobilières.

Trop souvent présentés comme des spéculateurs et comme les simples suiveurs malhabiles des architectes parisiens, ils sont en réalité les introducteurs dès les années 1760 de solutions décoratives nouvelles qu’ils associent à l’architecture traditionnelle des maisons de la ville qui convient aux besoins et aux goûts de leur clientèle.

 

La Société Archéologique de Bordeaux est heureuse de publier l’adaptation d’un travail de recherche important contribuant à une meilleure connaissance du Bordeaux architectural familier à notre regard, qui fait l’objet du septième volume de sa collection « Mémoires ». On sait maintenant à qui attribuer la plupart des demeures et des lotissements du Bordeaux classique de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, caractéristiques de notre paysage urbain. Tous les amateurs et bien des propriétaires se réjouiront à la lecture d’un ouvrage qui pour être savant, n’en est pas moins un guide agréable et précieux.

Collection "Mémoires", volume 7, 448 pages Format 21x27 cm 260 illustrations en couleur et en NB

Parcourir également ces catégories : Page d'accueil, Agglomération Bordelaise, Société Archéologique de Bordeaux